06/11/2017Immobilier : bilan au troisième trimestre 2017

On avait prédit une année 2017 faste pour l'ancien mais aussi pour le neuf, on ne vous a pas menti ! Crédits, prix ou encore constructions, voici le bilan prometteur du troisième trimestre 2017 en matière d'immobilier. C'est pourquoi 82% des professionnels sont optimistes quant à la fin de 2017 mais aussi pour 2018.



Les taux de crédits restent bas et stables
 

On vous l'a dit et répété, ces dernières années les taux d'intérêts sont historiquement bas. Si on pensait que 2017 sonnerait le glas de cette stabilité, il n'en est rien. En effet, depuis le début de 2017 et plus particulièrement au troisième trimestre, ils sont restés stables. En effet à la fin du 3ème trimestre 2017 ils se situaient aux alentours de 1,56% (toutes durées confondues). Et cette tendance ne semble pas s'inverser : en octobre, les crédits ont encore baissé entre 0,10 % et 0,15 % (selon les durées).

De même la durée du prêt est restée relativement stable durant tout 2017. Elle est au 3ème trimestre 2017 de 18 ans en moyenne. Comment expliquer cette régularité ? La réponse se trouve dans les banques. En effet les établissements bancaires facilitent les conditions à l'accession à la propriété afin de préparer les chiffres de l'année à venir.

 


 

Vers une accalmie de la hausse des prix ?

Si, depuis 12 mois, les prix du marché ne cessent d'augmenter (+2,4% sur l'ensemble du pays en 2017), la situation pourrait changer. C'est en effet ce que montrent les chiffres du troisième trimestre. Hormis la région Ile-de-France (+5,1% en un an à Paris) ainsi que quelques grandes villes où les prix augmentent fortement (comme Bordeaux ou Lyon), les prix n'ont quasiment pas augmenté ce trimestre. A l'échelle du pays, ils ont même reculés durant ces trois derniers mois (-0,5%).

 

Vers un record de ventes ?

Coté transactions, si 2016 avait déjà été impressionnante en terme de volume de vente, 2017 devrait faire encore mieux. Entre les troisièmes trimestres 2016 et 2017, on enregistre en effet une augmentation des volumes de 5,1% dans tout le pays, avec un pic à 14% pour Paris. 

En outre, selon un rapport de la Banque de France le volume des prêts à l’habitat devrait atteindre les 260 milliards d’euros en 2017. A titre de comparaison, il était de 251 milliards d’euros en 2016, période pourtant très faste pour l'immobilier.

 


 

Vers une augmentation des investissements locatifs ?

De plus en plus de français misent sur le marché de l'immobilier pour réaliser un investissement. Les taux d'emprunt avantageux ainsi que les dispositifs fiscaux (Pinel ou Duflot) ont contribué à encourager les acheteurs à investir dans la pierre. Et ce modèle semble plaire : 94 % des investisseurs déclarent ne pas regretter l'achat locatif de leur logement en 2017.
 

Le monde de la construction se porte à merveille! 

Au troisième trimestre, les constructions de biens neufs ont augmenté de 11% (89 100 nouvelles constructions entre Juillet et Septembre 2017). Ainsi de janvier à septembre la mise en chantier de biens neufs a atteint les 414 000 unités (+17,6 % par rapport à 2016).

Toutes les conditions sont donc réunies pour que vous réussissiez votre investissement. Le marché se porte à merveille, n'attendez-plus, investissez !