05/10/2017Immobilier : quels sont les couts annexes qu'il faut prévoir ?

Vous avez choisi d'acheter plutôt que de louer ? Très bon choix ! Cependant, sachez qu'acheter un bien immobilier comprend quelques dépenses annexes. En effet, outre le prix de vente, il existe d'autres frais à prévoir. Ikimo9 joue la carte de la transparence et vous dévoile les 6 frais annexes qu'il faut prévoir lorsque l'on achète un bien immobilier.

 

 

Les frais de notaire

Lorsque vous faîtes l'acquisition d'un bien immobilier vous avez automatiquement des frais de notaire. Ces derniers sont constitués d'une taxe de publicité foncière (0,7% dans le neuf), de la rémunération du notaire (proportionnel au prix de vente), des émoluments de formalités (en moyenne 800 euros), des frais divers (en moyenne 400 euros) ainsi que de la contribution de sécurité immobilière (0,20% du prix de vente). Cependant, ces frais sont bien moindres lorsque l'on achète dans le neuf. En effet, dans l'ancien les frais notariés s'élèvent à 7% quand dans le neuf ils ne s'élèvent "qu'à" 2 ou 3 %. Pour savoir comment diminuer vos frais notariés, rendez-vous ici.

 

Les frais d'agence immobilière

Si vous passez par une agence immobilière il vous faudra également prévoir des frais d'agence. Les frais d'agence peuvent être à la charge de l'acheteur ou du vendeur et sont fixés par l’agent immobilier lui-même. Les prix peuvent donc varier d'une agence immobilière à l'autre (entre 5 à 7% du prix de vente). N'hésitez pas à faire valoir vos droits et à négocier un maximum ces frais d'agences en faisant jouer la concurrence.

 

Les frais d'emprunt

Si vous n'achetez pas votre maison ou votre appartement comptant, il vous faudra emprunter. S'il faut prendre en compte les frais annexes à l'emprunt, sachez que ces dernières années, les taux d'intérêt sont historiquement bas. Profitez-en et investissez dès maintenant. En plus du coût d’emprunt, il vous faudra vous acquitter des frais de dossiers (entre 500 et 1000 €), mais aussi des frais de garantie (hypothèque, etc.). Enfin, une assurance de prêt (relativement onéreuse) devra être obligatoirement souscrite lorsque vous emprunterez. Bonus : Ikimo9 calcule pour vous vos mensualités de remboursement de votre prêt. 

 

Les taxes

Outre ces dépenses, il existe également des frais de jouissance du bien. Parmi eux, la taxe foncière. Elle dépend de la taille de votre bien ainsi que de sa localisation. Bonus ? Elle est parfois exonérée pendant deux ans dans le neuf ! Renseignez-vous également pour savoir si comme 80% des français vous serrez l'année prochaine exempté de taxe d'habitation.

 

Les travaux

Être propriétaire c'est également prévoir des frais de travaux de mise aux normes. Notez que si vous choisissez d'investir dans le neuf plutôt que dans l'ancien, ces travaux seront déjà effectués.

 

Les frais de copropriété

N'oubliez pas également les frais que peuvent engendrer la copropriété : ascenseur, ravalement, rafraîchissements... Le montant des frais est important en immeuble. En outre, ces charges sont obligatoires et vous seront sûrement imposées. Sachez garder un petit pécule à annexer aux frais de copropriété.

 

Les frais de déménagement

Enfin, comptez également les frais de déménagement ainsi que les frais de réexpédition du courrier par la poste (41 euros pour 1 an), ainsi que des frais pour clôturer l'ancien contrat d’électricité, de gaz et de téléphone. (Comptez en tout 100 euros).

Grâce à la transparence d'Ikimo9, vous connaissez désormais toutes les dépenses annexes. Cependant, ne vous y tromper pas : acheter un bien (en prenant en compte toutes les dépenses) reste toujours plus intéressant que de louer. Convaincus ? Retrouvez tous nos logements neufs ici