20/09/20174 astuces pour baisser ses frais de notaire

Chez Ikimo9 on aime payer le prix juste et pas plus. C'est pourquoi nous avons mis en place le comparateur, pour vous permettre de voir, à budget égal, quel bien correspond le plus à vos critères. Si vous êtes comme nous et que vous aimez les bons plans et comparer, voici un article qui devrait vous intéresser. En effet, saviez-vous qu'il existe plusieurs astuces pour faire baisser vos frais notariés lorsque vous achetez un bien ? Les voici ! 

 

 

Astuce n°1 : acheter dans l'immobilier neuf

La première astuce qui vous fera considérablement économiser de l'argent sur vos frais notariés est bien évidement d'investir dans le neuf plutôt que dans l'ancien. En effet, si dans l'ancien les frais qu'appliquent les notaires s’élèvent environ à 7.5 % du prix du bien, pour un logement neuf, en revanche, il diminue à 2.5 %. De quoi économiser une très jolie somme si le montant de votre achat est élevé.

Concrètement ça veut dire quoi ? Par exemple, si vous achetez un bien ancien à 100 000 €, vos frais notariés s’élèveront à 7500 €. Si vous achetez un bien neuf à 100 000 €, ils seront de 2500 €. Soit 5000 € d'économie.

 

Astuce n°2 : déduisez les frais d'agence de vos frais de notaire

Si vous passez par une agence immobilière, il est possible de déduire les frais d'agence de vos frais notariés. Le prix total sera ainsi moins élevé et la facture du notaire moins salée. Pour cela, il vous suffit de vous renseigner auprès de votre agent à qui incombe les frais d'agence. Depuis cette année, les agences sont obligées de vous mentionner si leurs frais sont à votre charge ou inclus dans le prix de vente. S'ils sont à la charge de l'acheteur, vous ne paierez les frais notariés que sur le prix net vendeur.

Concrètement ça veut dire quoi ? Si un bien de 100 000 € inclût les 6500 € de frais d’agence et que le notaire intègre cette commission pour calculer ses frais, il vous en coûtera 7500 € de frais notariés (dans l'ancien). A l’inverse, s’il défalque ces frais, le calcul des frais notariés se fera sur 93 500 €. A l’arrivée, vous ne paierez « plus que » 7012 €. Soit 488 € d’économie !

 

Astuce n°3 : déduisez les équipements de vos frais

Une autre astuce est de déduire le prix des équipements des frais notariés. En effet, les frais notariés ne sont calculés que sur les biens immobiliers et non mobiliers. Vous pouvez donc déduire la valeur d'une cuisine équipée, de l’électroménager ou autres mobiliers et équipements du prix de vente. Pour cela estimez ces équipements en vous basant sur leur facture et leur état général. N'oubliez pas de stipuler dans le contrat de vente le prix du bien immobilier net ainsi que le prix des biens mobiliers (non inclus dans le calcul des frais notariés.)

Concrètement ça veut dire quoi ? Si votre bien de 100 000 € dispose de 10 000 € d'équipement, les frais notariés ne seront calculés que sur 90 000 €. Vous paierez donc 6750 € au lieu de 7500 € soit une économie de 750 €.

 

Astuce n°4 : négociez votre prix de vente

Enfin, notre dernière astuce reste la plus évidente : négociez le prix de vente de votre future maison autant que vous le pouvez car les frais notariés seront calculés en fonction du prix de vente. Négocier le prix de vente vous permettra d'économiser sur votre taux d’intérêt et sur vos frais notariés. Pour savoir comment bien négociez, rendez-vous ici.

Concrètement ça veut dire quoi ? Si vous arrivez à négocier votre bien de 100 000 € de 15 000 €, les frais ne seront plus qu'à 6375 € plutôt que 7500 € soit une économie de 1125 €. Ce qui porte le total de nos économies à la jolie somme de 7363 euros. Pas mal non ?