13/09/2017De combien peut-on négocier le prix d'un bien immobilier ?

En immobilier c'est le vendeur qui choisit de fixer le prix de son bien. Or, celui-ci ne correspond pas toujours à la réalité. En découle donc une négociation. Etape cruciale de l'achat, la négociation permet d'acheter un bien à des prix plus proches de la réalité immobilière. 
Que puis-je négocier ? Quelle est ma marge de négociation ? Réponses ci-dessous. 

 

 

De 0 à 50 %, une marge de négociation variable

Tout d'abord il est important de noter qu'il n'existe pas de vérité générale à propos de la négociation. En effet, toutes les ventes sont uniques. Si, sur certains biens immobiliers, une négociation de 10 % sera un véritable exploit, sur d'autres elle s'avérera bien infime par rapport à ce que vous auriez pû avoir.

 

Que puis-je négocier ?

Prix de vente, frais d'agence, frais de notaire, en immobilier tout est négociable. Cependant, ne vous y trompez pas, c'est bien le prix qu'il est le plus important de revoir à la baisse car tous les autres coûts dépendent de celui-ci.

 

Comment savoir ce que vous pouvez exiger ?

Pour savoir si votre marge de négociation sera conséquente ou non, une seule solution : renseignez-vous sur les prix du marché. Regardez tout d'abord quels sont les prix dans la ville ainsi que dans le  quartier dans lequel vous souhaitez vous installer. Informez-vous ensuite sur le prix des biens avec une surface similaire à la votre. Estimez enfin les aménagements de votre futur appartement ainsi que des parties communes. Ainsi, vous pourrez avoir une estimation du prix "normal" d'un bien tel que celui que vous convoitez.

De même, n'oubliez pas que le prix affiché est toujours supérieur au prix réel. Il prend, en effet, la plupart du temps, en compte la négociation. Ne prenez donc pas en considération la remise que vous avez faite grâce à votre négociation mais bien le prix après négociation.

Regardez également depuis combien de temps la maison est à vendre. Si cela fait plus de 6 mois, c'est probablement parce que le vendeur en demande un prix trop élevé. Vous saurez alors que votre marge de négociation sera conséquente.

 

Comment négocier ?

Les méthodes de négociation sont multiples. A vous de choisir celle qui vous convient ou d'en combiner plusieurs si nécessaire :

- Annoncer un prix bien plus bas que le prix annoncé puis refaire une offre plus haute
- Annoncer un prix qui prend en compte les travaux et modifications à faire dans le logement (s'il ne s'agit pas d'un logement neuf)
- Annoncer un prix maximum et non négociable
- Mettre en avant votre plan de financement : si vous disposez d'un apport conséquent, il peut être important pour le vendeur de recevoir d'ores et deja une grande partie du prix de vente
- Tentez des offres très basses sur tous les biens qui vous plaisent en espérant que l'un des vendeurs accepte.

S'il n'y a pas de méthode miracle, la transaction dépendra pour beaucoup de votre force de persuasion ainsi que de l'état d'esprit du vendeur.

Vous êtes prêts ? Un, deux, trois, négociez !