08/08/2017Quel avenir pour la loi Pinel ?

Ce n'est pas un hasard si les années 2016 et 2017 ont été très prolifiques en matière d'immobilier. Les taux d'intérêts historiquement bas, le Prêt à Taux Zéro (PTZ) mais aussi et surtout la loi Pinel ont permis à de nombreux français d'accéder à la propriété. Cette dernière permet une baisse d'impôts lorsque l'on achète pour mettre ensuite son bien à la location. Or cette mesure, mise en vigueur depuis 2015, est censée prendre fin au 31 décembre 2017. Si elle a été reconduite l'année précédente, le nouveau gouvernement entend entamer des changements dans le budget de l'immobilier. Prolongation, modification ou suppression quel est l'avenir du Pinel ?

 

Le dispositif reconduit ?

Si l'on ne sait pas ce qui va advenir du Pinel, le gouvernement d'Emmanuel Macron a tout de même choisi de le prolonger jusqu'au 31 décembre 2017. Il serait donc possible d'imaginer que le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Meznard, continue sur sa lancée et reconduise cette mesure.

En outre, l'actuel gouvernement a même modifié cette dernière en étendant les conditions des zones B2 aux communes de la zone C. Ainsi, les communes de la zone C peuvent désormais avoir droit à cette mesure.

De plus, Emmanuel Macron a choisi de favoriser la construction de biens neufs. Cette loi, encourageant l'achat dans le neuf en poussant à l'investissent locatif, est donc en accord avec cette nouvelle mesure.

Enfin, Jacques Mézard s'oppose à un "arrêt brutal" de cette mesure. Position que défendait déjà Emmanuel Macron dans son programme. Si le gouvernement continue sur sa lancée, il devrait normalement reconduire le dispositif l'année prochaine.

 

Supprimer le Pinel pour diminuer les coûts de l'état

Si le gouvernement ne s'est pas encore prononcé sur le sujet, ce silence n'est pas anodin. Il faut en effet rappeler que malgré les nombreux avantages de ces mesures ainsi que leurs grands succès (une vente sur deux est un investissement pour louer dans le neuf), ces dispositifs sont régulièrement pointés du doigt pour leur coûts considérables. Or, nous l'avons vu avec la baisse des APL, le gouvernement a pour but de diminuer les coûts de l'état en matière d'immobilier. Supprimer cette loi pourrait alors être un levier de réduction des dépenses.

 

Modifier le Pinel pour apporter un changement ?

Si rien n'a encore été annoncé, de nombreux changements sont prévus dans les prochaines années en matière d'immobilier : suppression de la taxe d'habitation, transformation de l'ISF en ISI mais aussi la nouvelle loi Logement qui devrait est présentée cet automne et qui devrait souffler un vent de renouveau sur le marché de l'immobilier français et modifier les mesures déjà mises en place.

En attendant, pour mieux définir le contenu de ce futur texte, Jacques Meznard fait appel aux acteurs du secteur de l'immobilier pour récolter leurs avis. La plateforme est accessible ici.

Vous souhaitez investir pour louer et payer moins d'impôts avant qu'il ne soit trop tard ? Retrouvez tous nos logements neufs ainsi que notre calculatrice Pinel ici.