20/06/2017Viva Technology : comment imaginer le futur de l'immobilier ?

C'est Porte de Versailles, à Paris, que s'est déroulée la deuxième édition de Viva Technology ce 15, 16 et 17 juin 2017. Durant 3 jours, plus de 60 000 personnes ont assisté à cet événement regroupant conférences, ateliers et démonstrations autour du monde de la technologie. C'est bien plus que lors de la première édition. La Viva Technology se veut symbole d’un pays qui compte jouer un rôle majeur dans les années à venir en ce qui concerne les nouvelles technologies. Retour sur les moments forts ainsi que sur les nouvelles technologies concernant l'immobilier. 
 

Les moments forts de Viva Technology.

- Le moment le plus marquant reste la présence du nouveau président de la république Emmanuel Macron venu vanter les mérites de la Viva Technology, le « nouveau CES français ». « Macron à Vivatech, c'est le signe que la French Tech peut montrer sa force à Paris, en attirant des investisseurs étrangers », affirme Stéphane Alisse, directeur du département tech et service de Business France.
 
- Mais cette année ce n'est pas le président mais bien les nouvelles technologies qui étaient à l'honneur avec, en star de l’événement, les drones, la réalité virtuelle et les applications d'intelligence artificielle.
 
- Autre moment fort ? La start-up Heuritech, logiciel SaaS spécialisé dans le milieu de la mode et du luxe, capable de faire le lien entre les réseaux sociaux et les e-commerçants, a remporté le LVMH Innovation Award. De même, la start-up V-Cult, entreprise de VR et de 3D, a gagné le prix LVMH Innovation Lab Public.
 
- On retiendra également de cette édition de Viva Technology les relations construites entre les grands groupes et les start-up.  L'an dernier, plusieurs rencontres avaient débouché sur des partenariats concrets, comme celui entre TF1 et Lucette, une start-up qui utilise le Big Data pour recommander des produits cosmétiques. La relation entre grands groupes et start-up reste le véritable ADN de Viva Technology.
 

Immobilier et technologies

Les robots, drones et autres technos de réalité augmentée ont été les favoris au sein de l'événement. Notamment en matière d'immobilier. Petit tour d'horizon de nos technos immos préférées présentées durant Viva Technology.
 
- Le drone était sans conteste LA star du salon. A titre d'exemple, la société Azur Drones s’est associée à Engie pour établir des diagnostics d'édifices de bureaux ou de résidences. En survolant un bâtiment, le drone établit un diagnostic thermique et localise les points responsables des déperditions d’énergie. Un progrès considérable en cette période de transition énergétique.
 
- Le groupe Bouygues ainsi que plusieurs start-up ont aussi montré les prémices de la maison connectée de demain. L'application Flexom en est un bon exemple : elle permet de contrôler sa maison (chauffage, climatisation, serrures, fermeture des volets) à distance. BePark propose du parking partagé au sein des grandes villes. De même, Solen fournit aux potentiels acheteurs et promoteurs des infos concernant la luminosité naturelle de n’importe quel bien immobilier.
 
 
L'immobilier a donc de beaux jours devant lui grâce aux nombreuses technologies mises en place par les nouveaux acteurs du milieu que sont les start-up. Cerise sur le gâteau ? Ikimo9 sera présent à la prochaine édition de Viva Technology pour présenter son comparateur de logements neufs, véritable innovation de service et d'usage. 
 
  
(Le comparateur de logements neufs d'Ikimo9)