17/05/2017Femme chef d'entreprise : le pouvoir se conjugue au féminin

"Future is female". Ce slogan, très en vogue ces derniers mois se décline partout, même sur les t-shirts des grandes marques de luxe (ndlr : Dior). Il fait montre de la préoccupation grandissante de la condition féminine dans la société mais aussi dans l'entreprise. Les femmes sont de plus en plus présentes au sein des grandes entreprises mais aussi à la tête d'entreprises importantes. N'en doutez plus : le pouvoir se conjugue désormais au féminin.
 
 

De plus en plus de femmes à la tête des entreprises.

S'il a été prouvé que la mixité était un moteur de performance pour les entreprises, (une étude réalisée l'année dernière montre que les entreprises affichent de meilleures performances lorsqu'elles sont composées d'équipes mixtes), l'entrepreneuriat féminin n'est pas en reste. En effet, si le plafond de verre reste aujourd'hui une réalité, (seul 15 % des chefs d'entreprise sont des femmes) leur nombre augmente un peu plus chaque année. Etre une femme de pouvoir à la tête d'une entreprise ou à un poste de direction est une idée qui séduit de plus en plus de femmes. 
 

Quand femme rime avec futur

En outre, il a été démontré que les femmes chefs d'entreprises étaient bien plus optimistes que les hommes. Elles cherchent en effet à asseoir leur légitimité en adoptant une attitude positive et conquérante. Ainsi, Maddalena Di Meo, élue femme entrepreneure de l’année 2016 parle de l'entrepreneuriat féminin en ces mots "persévérance, le courage, humilité et travail". De même, il y a quelques mois Elisabeth Julien, fondatrice d'Ikimo9, nous donnait la recette magique pour entreprendre "courage, optimisme, persévérance et bonne humeur". L'entrepreneurE de demain n'a pas peur du challenge et le fait savoir. Entreprendre au féminin c'est relever le défi de s'imposer dans un monde très souvent masculin et être de celles qui choisissent l'innovation, le changement et le futur. 
 

Un combat pour et par les femmes

Si de plus en plus de femmes deviennent chef d'entreprise, ce statut est encore trop monopolisé par les hommes. C'est pourquoi de nombreuses femmes œuvrent pour accroître cette mixité grâce à des associations comme Delphine Remy-Boutang, Fondatrice de la Journée de la Femme Digitale, Olga Trostiansky, Présidente du Laboratoire de l'Egalité, Geneviève Bel, Présidente de Entrepreneuriat au Féminin et bien d'autres. La soirée Women For Future by La Tribune est un bon exemple de cet engagement. Ce mouvement s'engage en effet à promouvoir l'entrepreneuriat au féminin, ainsi qu'à révéler les femmes qui innovent. Le petit plus ? Elisabeth Julien, fondatrice d'ikimo9 fera partie de l'exposition "femmes visionnaires" retraçant le parcourt de 13 femmes entrepreneurEs inspirées et inspirantes.
 
Que le monde se prépare les femmes entrepreneurEs sont déterminées, travailleuses et motivées. Chez Ikimo9 on parie que les femmes entrepreneurEs vont changer la face de l'entrepreneuriat ces prochaines années. Et vous ? Quand est-ce que vous vous lancez ?