20/01/2017Immobilier : bilan 2016 et perpectives 2017

L'année 2016 a vu son marché immobilier neuf français exploser. Tant en matière de volume de ventes que de prix, l’immobilier neuf a suivi toute cette année une tendance positive, phénomène qui tend à continuer en 2017.


Un bilan positif en 2016


Les chiffres sont tombés : 2016 se termine avec un record de 900 000 ventes immobilières au niveau national. L'immobilier neuf, lui non plus n'est pas en reste : 369 500 logements ont été mis en chantier cette année, soit 9,35 % de mieux qu’en 2015. Si ces seuls chiffres prouvent le regain du marché immobilier en 2016, nous pouvons aussi constater la hausse du prix de vente moyen de 1,7 % sur l’année. Cependant il faut noter que l'évolution des prix de l'immobilier reste très variable selon les villes. Ainsi, ce n'est pas une surprise si 6 professionnels de l'immobilier sur 7 considèrent que l'immobilier s'est stabilisé durant le dernier trimestre de 2016.


Les français ont donc beaucoup acheté en 2016. La preuve avec ces chiffres : 10% de demandes de financement en plus qu'en 2015. Le Crédit foncier a ainsi calculé qu’en huit ans, la baisse des taux a procuré 29 % de pouvoir d'achat en plus. En 2016, il a été possible, moyennant une mensualité de 1 000 euros pendant 20 ans et sans apport, d’acheter un bien immobilier d'environs 200 000 euros. Ainsi, les acheteurs en ont profité pour acheter plus grand : en moyenne 84,4 mètres carrés soit 3 de plus qu’en 2015.


Comment expliquer cette hausse des chiffres en 2016 ? Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette hausse notament les prêts immobiliers à des taux très bas (comme le PTZ), les mesures gouvernementales visant à favoriser l'achat (Loi Pinel ...) ou encore l'augmenation du nombre de projets immobiliers.


Que peut-on attendre de 2017 ?


Concernant 2017, tout porte à croire que la croissance devrait continuer. Le premier trimestre surtout devrait être à l'image de 2016. Les acquéreurs devraient toujours être intéressés par les taux d'intérêt attrayants, qui, même si la tendance est à la hausse, restent très bas. Seule une remontée violente des taux pourrait heurter le marché. En attendant, la crainte d'une remontée des taux devraient plutôt inciter les acquéreurs à finaliser leurs transactions rapidement.


Mais le premier trimestre de 2017 n'est pas le seul qui devrait être intéressant en matière d'immobilier. Selon une étude du Crédit Foncier 75% des professionnels de l'immobilier sont optimistes pour 2017 en matière d'immobilier. A titre d'exemple, ils n'étaient que 35% à être optimistes pour l'année à venir en 2015. Les prix devraient rester stables et évoluer de 0 à 3%, avec des volumes de transactions globalement égaux à ceux de l’année dernière. 2017 promet donc d'être encore une belle année pour les professionnels de l'immobilier ainsi que pour tous les acquéreurs souhaitant acheter cette année.


Cependant après une année 2016 dominée par la baisse des taux d’intérêt, il faut se montrer prudents sur les chiffres de 2017. En effet, pour les professionnels du secteurs l’évolution des taux ainsi que les élections joueront un rôle majeur dans l'immobilier.