11/01/2017PTZ : comment en bénéficier ?

image-ptz

 

Le prêt à taux zéro, véritable succès de 2016

Le nouveau Prêt à taux zéro (PTZ), élargi en 2016, a été la star des crédits immobiliers. En effet, le nombre de prêts accordés incluant un PTZ a grimpé de 75 % par rapport à 2015 ! Un tiers des primo-accédants ont ainsi pu en bénéficier en 2016, contre 23 % en 2015. De plus, les montants des prêts à taux zéro sont également en hausse. Ils peuvent désormais atteindre 40 % du montant du bien contre 26 % en 2015.
 
Qu'en est-il du PTZ en 2017 ? En 2017, les conditions d'octroi ne devraient pas changer, au-delà d'une modeste revalorisation des plafonds de revenus. Plus de ménages pourront donc prétendre au PTZ en 2017.

 

Qui peut bénéficier du PTZ ?

Etape 1 : Vérifier la zone et votre niveau de revenus annuels

Le prêt à taux zéro permet de financer un premier achat dans le neuf. Cependant, il ne faut pas dépasser un certain revenu annuel. Ainsi, un célibataire en banlieue parisienne (zone A) ne doit pas gagner plus de 37 000 euros par an, contre 30 000 euros s’il habite en zone B1 (ville de plus de 250 000 habitants). De même, un couple désirant acheter un logement neuf dans une ville de plus de 50 000 habitants (zone B2) ne doit pas gagner plus de 37 000 euros. Pour bénéficier du prêt à taux zéro il faut donc vérifier quelle est la zone dans laquelle vous souhaitez investir et quel est votre niveau de revenus.
 
 
Tous droits réservés
Source : service-public.fr

 

Etape 2 : vérifier que le prix de l'acquisition n'est pas au dessus du plafond prévu pour votre zone

Si le montant du taux du PTZ atteint 40%, en revanche, il existe un montant maximal prévu pour la loi pour calculer son PTZ. Au delà de ce montant le prêt à taux zéro ne sera plus calculé proportionnellement au prix de l'acquisition. Ainsi, si un couple avec deux enfants achète  un bien de 250 000 euros,  il aura droit à un PTZ de 250 000 euros x 40% = 100.000 euros. En revanche S’il achète un bien d’une valeur de 300.000 euros, il devra se limiter au plafond prévu par loi de 270.000 euros pour calculer son PTZ. Soit un prêt à taux zéro de 108.000 euros (270.000 euros x 40%). Il faut donc bien vérifier que le montant de l'acquisition ne soit pas au dessus du plafond prévu.
Tous droits réservés

 

Comment rembourser ce prêt ?

La période de remboursement du PTZ s'étend sur 20 à 25 ans selon les cas, et comprend 2 périodes. Une période de prêt différé, pendant laquelle vous ne remboursez pas le prêt. Elle peut aller de 5 à 15 ans selon vos revenus. Et une période de remboursement du prêt variant de 10 à 15 ans.
Prenons l’exemple d’un couple avec 1 enfant achetant en banlieue parisienne (zone A). S’il gagne moins de 25.000 euros, il appartiendra à la tranche 3 et pourra bénéficier d'un prêt différé de 10 ans pendant lesquels il ne remboursera pas le prêt. Et il disposera ensuite de 12 ans pour le solder.
 
 
Tous droits réservés
 
 
 
Tous droits réservés