14/03/2019Comment savoir si un bien est lumineux ou ensoleillé ?

Quand on souhaite acheter un logement bien exposé, on comprend souvent “être en étage élevé et orienté plein sud”. Avoir un logement exposé plein sud est-il toujours synonyme d’une bonne lumière naturelle ? Un rez-de-chaussée peut-il être aussi lumineux qu’un troisième étage ? La luminosité rime-t-elle toujours avec une bonne exposition ?

Comment savoir si un bien est lumineux ou ensoleillé
 

Lorsque qu’un promoteur immobilier vend un appartement avec une “belle” exposition, on comprend généralement un bien avec une bonne luminosité. Or, il ne faut pas confondre, luminosité et ensoleillement. Un appartement naturellement lumineux est un appartement qui n'a pas besoin d'allumer la lumière souvent. Alors que l’ensoleillement, c’est lorsque les rayons du soleil entrent dans une pièce.

Ces deux critères sont essentiels pour le bien-être, la luminosité est synonyme de bonheur, santé et d’un certain confort. Un lieu lumineux est un lieu où l’on se sent bien ! Le soleil est synonyme de chaleur, de vacances et de bien-être, mais il est à consommer avec modération évidemment. À typologie équivalente, les facteurs de la luminosité et de l’ensoleillement peuvent faire varier le prix d’un appartement jusqu’à 11%. Ce qui est intéressant, c’est que la luminosité d’un bien peut faire modifier jusqu’à 7% le prix de l’appartement alors que l’ensoleillement seulement 4%. Pourquoi un tel écart ? 

Simplement, car la luminosité apporte beaucoup plus de bien-être à une personne que l’ensoleillement. Le soleil est, en effet, à double tranchant : on l’adopte l’hiver, mais on le rejette l’été lorsque notre logement se transforme en un réel four.

Comment choisir un appartement lumineux à partir d’un plan ?


Tout d’abord, il faut savoir que la luminosité est décorrélée de l’ensoleillement et de l’orientation, un appartement plein Nord peut être beaucoup plus lumineux qu’un appartement orienté sud. Par exemple, les ateliers d’artistes, avec leurs grandes verrières, sont souvent orientés Nord afin de profiter d’une lumière plus constante. 
Il faut d’abord regarder la surface de vitrage comparée à la surface de la pièce qu’elle va éclairer. Plus une pièce est grande, plus il lui faudra de surface vitrée. Un bon ratio se situe au-dessus de 20%. Attention, s’il y a un balcon ou une terrasse au-dessus des fenêtres, cela va fortement impacter la lumière entrante. 

Autre astuce, regarder si les zones de vie, la cuisine ou la table de salle à manger par exemple, sont à une distance importante des fenêtres (plus de 4 mètres).

Dernier point de vigilance, l’environnement du logement. Si le programme est dans une zone urbaine très dense, il faudra plutôt chercher les appartements dans les étages élevés. En revanche, si le programme a peu de vis-à-vis (en campagne, milieu peu urbanisé) les premiers étages seront aussi lumineux que les étages du dessus.

Comment choisir son appartement à partir de l’ensoleillement ?


Contrairement à la luminosité, l’ensoleillement est directement lié à l’orientation du bien. Un appartement plein Est recevra le soleil du matin, plein Sud, le soleil de midi et plein Ouest celui de l’après-midi.

Quel est votre rythme de vie ? Êtes-vous plutôt du matin ou du soir ? Si vous êtes du soir, un appartement plein Ouest vous conviendrait mieux. Vous pourriez alors organiser un repas avec le soleil de fin de journée. Si vous êtes matinal, le soleil du matin sera votre meilleur allié pour bien commencer la journée.

Un appartement exposé sud, mais à quel prix ?  


Les appartements orientés sud ont la côte, cela se ressent notamment dans leur prix de vente. Mais, est-ce justifié ? La majorité des personnes, hormis le week-end, sont rarement chez elles à l’heure du déjeuner. Si le soleil de midi est un vrai plus en hiver, car il réduit la consommation de chauffage, c’est le contraire en été. Il surchauffe votre appartement et vous oblige à vivre les volets fermés.
 

Alors, comment faire ?


La partie la plus complexe pour l’ensoleillement, c’est la prise en compte de l’environnement proche, comme le balcon du voisin, et de l’environnement lointain (les bâtiments aux alentours, la végétation). Pour cela, il n’y a qu’une solution : demander au promoteur une étude d’ensoleillement.

Aujourd’hui, il existe des outils afin de vous aider à décrypter l'ensoleillement et la luminosité d'un bien. Solen calcule et analyse la luminosité naturelle et l’ensoleillement de chaque logement, pour chaque jour de l’année et n’importe quelle saison. 
Il prouvent notamment, qu’un appartement plein nord peut être lumineux et qu’un logement en rez-de-chaussée peut être ensoleillé.

Trouver mon logement neuf lumineux