08/05/2018Comment ça va l'immobilier : les chiffres du trimestre

On vous en parlait ici82% des professionnels de l'immobilier étaient optimistes quant aux chiffres immo de 2018. Cette année qui s'annonçait faste a-t-elle tenu ses promesses ? Bilan au premier trimestre 2018.



Des taux toujours bas

Ce n'est une surprise pour personne, les taux de crédits de ces dernières années restent très bas. Ainsi, si au 3ème trimestre 2017, les taux avaient légèrement augmenté (par rapport à une année 2016 avec des taux historiquement bas), l’observatoire Crédit Logement/CSA note, entre janvier et mars 2018, une stabilité sur les taux du prêt immobilier. Ainsi le taux moyen s'établit à la fin de mars 2018 à 1,49%. Et il semblerait que cette tendance perdure : la stabilité des taux se confirme également en avril 2018. Ainsi, si les meilleurs taux sont évidemment réservés aux meilleurs profils, la situation reste néanmoins intéressante pour tous les foyers qui souhaitent contracter un crédit immobilier pour acheter une résidence principale ou réaliser un investissement immobilier.

Des prix toujours en hausse

Nous l'avions déjà constaté en 2017, cette année les prix continuent de grimper. A titre d'exemple les prix à Paris ont augmenté de près de 9% pour les appartements anciens cette année pour atteindre un prix au m2 moyen de 9 300€ ! Cependant les prix parisiens doivent être confrontés aux prix d'autres grandes villes françaises. En petite couronne, par exemple les prix ont diminué en moyenne de 0,4 % en mars par rapport à l'année précédente. Des villes comme Toulouse ou Nantes ont, elles, enregistré de légères baisses.




Un volume des ventes en baisse

En ce début d'année, les taux de crédit très intéressants n'ont pas réussi à pallier à la hausse des prix : le volume des ventes a baissé par rapport au 1er trimestre 2017 pour les logements anciens ainsi que les biens neufs. Les gens ont donc moins acheté cette année. Après une envolée des ventes en 2017, il semblerait que le marché immobilier reprenne un rythme plus sain cette année. A noter : le printemps est souvent la période la plus faste en matière de volume de vente. Le deuxième trimestre 2018 devrait donc inverser cette tendance. L'investissement en loi Pinel, reste pour sa part, stable et les chiffres de 2018 devraient, selon les experts, être à la hauteur des chiffres de 2017 (60 000 ventes se sont faites l'année dernière grâce à ce dispositif).  

Légère baisse des constructions

Durant le premier trimestre les constructions de logements neufs ont également baissé (-3,4% par rapport au premier trimestre 2017). En revanche, sur les 12 mois écoulés à fin mars, les mises en chantier de biens neufs ont augmenté de 9,2%. L'immobilier neuf reprend son souffle après une année historique et les promoteurs immobiliers promettent de belles améliorations dans les mois à venir.

Si les ventes sont un peu en dessous de l'année dernière, l'arrivée du printemps ainsi que les taux toujours très intéressants devraient aider à redresser la pente pour faire de 2018, une jolie année en matière d'immobilier. Rendez-vous au 4eme trimestre pour faire le bilan de l'année !