25/04/2018Bilan : Les communes remplissent-elles « l’objectif Pinel » ?

Pinel, c'est un peu la star de l'immobilier locatif. C'est pourquoi elle est souvent modifiée et ajustée pour rester au plus près des réalités du terrain. Mais une loi si changeante est-elle toujours aussi efficace ?



La loi Pinel, qu'est-ce que c'est ?

La loi Pinel est une mesure mise en place le 1er septembre 2014 par Sylvia Pinel et qui prend la place du dispositif Duflot. Elle a pour but de pousser les propriétaires à louer leurs logements à des prix raisonnables grâce à un processus de défiscalisation immobilière afin de relancer le marché locatif. Pour cela l'Etat offre une baisse d’impôts pouvant aller jusqu'à 21% pour l’achat d’un bien, à condition, qu’il soit mis en location pendant 6 ans au minimum. 

Attention cependant, pour être éligible à la loi Pinel, le logement doit respecter certaines réglementations (règlement thermique, date d'ouverture du chantier ...). En outre, la limitation est de deux investissements Pinel par an et par foyer fiscal. Pour en savoir plus, rendez-vous ici

Pour rappel, depuis le 1er janvier 2018 seul les zones où la demande est la plus forte (les zones Abis, A) peuvent profiter de cette mesure d'investissement locatif jusqu'en 2021. La Zone B1 est-elle éligible si elle bénéficie d'un agrément préfectoral. Les zones B2 et C, elles, seront exclues à partir du 30 juin 2019.

Pinel, est-ce que ça marche ?

Si le succès de la loi Pinel n'est plus à prouver sur le territoire français (60 000 ventes se sont faites en 2017 grâce à ce dispositif), son efficacité est souvent remise en cause dans les zones où la demande locative est extrêmement forte.

Ainsi INOVEFA Expertise a recensé les loyers Pinel sur l’ensemble du territoire de l’Ile-de-France. En effet, selon le la loi, les loyers Pinel sont en moyenne 20% en dessous des loyers dits "normaux". Or, l’étude menée par INOVEFA Expertise montre que seul 17% des communes de l'Ile-de-France présentent un écart de 0 à 20% entre un loyer Pinel et un loyer normal. Le constat est alors sans appel : moins d'un quart des communes remplit l'objectif Pinel dans cette région. 

En cause ? La différence entre le plafond de loyers imposé par la loi et la réalité du marché immobilier. Ainsi, dans des communes comme Paris, le dispositif Pinel est quasiment inapplicable. En effet, les loyers "normaux" sont deux fois plus importants que les loyers Pinel.

Quel avenir pour Pinel ?

Si le constat dans la capitale et dans les grandes agglomérations aux alentours est sans appel, la mesure reste néanmoins un moyen indéniable de faire baisser ses impôts mais aussi un franc succès pour l'Etat. Rappelons en effet que si le dispositif représente 1,8 milliard d’euros pour l'Etat, il en rapporte en revanche 2,3 milliards.

Comment réaliser alors un bon investissement Pinel en 2018 ? Il suffit de miser sur les zones moins chères que la capitale et ses villes limitrophes (classées en zone Abis) et de miser sur les très nombreuses villes des zones A et B1. Pour consulter la liste des communes pour zone, rendez-vous ici

Sur ikimo9.com vous trouverez des milliers de logements neufs pour en faire un investissement immobilier ou une résidence principale. Ikimo9.com vous aide également à calculer votre crédit immobilier, à comparer vos logements coups de coeur et à prendre rendez-vous avec le promoteur. Pas mal non ?