03/03/2018Transparence : 60% des agences immo sont hors-la-loi, pas ikimo9 !

La loi ALUR, on vous en parlait l'année dernière, est un texte promettant plus de transparence de la part des agences immobilières. Elle stipule en effet que, sur chaque annonce immobilière, doit être stipulé à qui incombe les frais d'agence (au vendeur ou à l'acheteur). Selon la mesure, le prix de vente doit également être séparé des frais d'agence. Ainsi, vous pouvez voir le prix net d’un appartement ou d'une maison ainsi que le prix net des honoraires. De cette manière, vous pouvez évaluer clairement si les honoraires sont trop élevés. Cette mesure vise à instaurer plus de transparence entre acheteurs et agences et à éviter les abus. 1 an après, la mesure est-elle respectée ? Réponses.


(Source)

Les agences, non adeptes de la transparence

Selon un rapport de la Direction de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF), il semblerait qu'il y ait quelques dérogations à cette mesure d'état. Et c'est un euphémisme quand on sait que l'organisme déclare que près de 60% des agences ne respectent pas la transparence imposée par la mesure ALUR. En outre, il semble même que l'infraction aille bien au-delà de la rétention d'informations sur les frais d'agence puisque la majorité des agences en infraction ne renseignent même pas les critères du bien (nombre de pièces, type de logement, étage ...) sur les annonces.

Pourquoi alors cette rétention d'information en immobilier ? Selon l'organisme, il s'agit d'une volonté de désinformation du client de la part des agences. En effet, souvent l'étiquette énergétique, les frais d'agence, la superficie ou même le prix d'un logement n'est pas affiché sur l'annonce pour inciter le client à pousser la porte de l'agence (qu'il s'agisse d'un achat ou d'une location). Attention cependant à ne pas diaboliser l'affaire, les cas graves de pratiques commerciales déloyales (vente d'un appartement ou d'une maison sans mandat ou honoraires minorés) ne représentent qu'un cas sur dix.



Ikimo9 a fait de la transparence son cheval de bataille

Si la majorité des agences ne semblent pas appliquer la loi en matière de transparence, il y a bien longtemps qu'ikimo9, 1er comparateur de logements neufs l'a adoptée. Tout le site est même basé sur l'idée de transparence : il nous parait normal que l'utilisateur ait accès au maximum d'informations possibles sur les biens immobiliers sans qu'il n’ait à donner ses coordonnées. Plans, nombre de pièces, prix, critères ou encore localisation, tout est donné à l'utilisateur par les promoteurs qui ont choisi ikimo9 car ils n'ont pas peur d'être comparés.

En outre, la transparence permet aussi la stabilité des prix en immobilier : les promoteurs sont scrutés et la transparence permet d'offrir le meilleur prix aux utilisateurs. Pas étonnant alors que les prix n’augmentent pas sur Ikimo9.com !

Parce qu'elle permet d'informer les utilisateurs tout en leur permettant d'être maitre de leur porte-monnaie et de dépenser moins, la transparence, on aime ça et on y tient. Alors, rendez-vous l'année prochaine pour un nouveau bilan transparence ?