15/02/2018Peut-on faire un crédit immobilier sans CDI ?

Le monde change et les méthodes de travail aussi. En CDD, en intérim, en indépendant, en intermittent, en libéral, les modes de travail se diversifient (86 % des embauches se font actuellement en CDD). Mais les banques s'adaptent-elles à ces nouveaux changements pour accorder un crédit immobilier ? Peut-on faire un crédit immobilier lorsque l'on n'a pas le sacro saint CDI ? A quel taux ?



Règle numéro 1 : avoir un dossier en béton

Bien souvent, les banques sont frileuses pour accorder des prêts à un acheteur immobilier qui n'est pas en situation de CDI. En effet, le remboursement sur le long terme est plus difficile à évaluer pour ces types de contrat. S'il est, à priori, compliqué de faire un achat immobilier lorsqu’on est intérimaire, autoentrepreneur, libéral ou en CDD, des solutions existent néanmoins.

Votre mission principale va être de convaincre la banque de votre bonne foi et de votre rentabilité. Armez-vous de votre plus beau sourire, d'une grande perspicacité et surtout d'un dossier béton attestant de revenus stables durant une longue période (3 ans pour les entrepreneurs et les contrats CDD, 2 ans pour les professions libérales et 18 mois pour les intérimaires en moyenne). Vos revenus doivent être réguliers et relativement élevés. On vous le répète, tout l'enjeu réside dans le fait de convaincre la banque que vous êtes solvable.

Règle numéro 2 : avoir un apport (conséquent)

Deuxième chose qui pourrait faire pencher la balance en votre faveur pour obtenir un crédit immobilier : avoir un apport conséquent. En effet, ils demandent de manière générale 10% du montant de votre bien immobilier ainsi que les frais de notaire. Avoir un apport important montrera que vous gagnez votre vie, mais également que vous savez gérer votre argent.



Règle numéro 3 : avoir un garant

Si cela vous est possible, ajouter un garant peut être un avantage dans votre projet pour obtenir un taux intéressant. Attention cependant, votre garant doit être également solvable.

Règle numéro 4 : emprunter en couple

Une autre solution pour aider la banque à vous accorder un crédit est de faire cette démarche en couple. En effet, la demande de crédit s’analyse différemment si le couple présente un CDD et un CDI. Le montant de remboursement mensuel est donc plus sécurisé et le taux peut être bien plus intéressant pour vous.

Règle numéro 5 : être informé

Vous l'aurez compris, le crédit, lorsque l'on n'a pas de contrat à durée indéterminée est difficile à obtenir mais pas impossible. A force de persuasion et de dossier bien construit, vous obtiendrez un crédit. Sachez également que votre taux risque d’être légèrement supérieur à celui d’un emprunteur lambda (entre 0,2 et 0,3 %). Mais n'est-ce pas le prix à payer pour devenir propriétaire et avoir le logement de vos rêves ?

Si la meilleure solution pour emprunter reste le CDI, vous pouvez, à force de persuasion et de preuves, convaincre les banques de vous accorder un crédit même si votre contrat de travail est différent.